(le contenu des articles de mon blog et mon activité professionnelle de psychopraticien certifié ne doivent pas remplacer les traitements médicaux.

Ils viennent en plus, afin de soulager grandement votre mal-être, élever la qualité de votre vie et augmenter durablement vos chances de bien-être.

Vous devez toujours suivre les traitements prescrits par votre médecin)

.

Bonjour chère lectrice, cher lecteur !

Merci de lire mon blog. Voici quelques informations qui pourraient vous être utiles, ci-dessous :

Comment aimeriez-vous que je vous aide ? Par une

psychothérapie,

un soutien psychologique

ou du coaching ?

carte-de-visite-verso-duval-levesque

Nouveau téléphone fixe (rép. si consultation) : 05 61 62 31 80

Téléphone portable (rép. si consultation) : 06 23 39 07 07

Mon nouveau cabinet toulousain est équipé
pour pouvoir accueillir les personnes à mobilité réduite :
 
32 Chemin de Fages
Résidence « Les Héliades »
interphone, rdc gauche
31400 Toulouse
(à l’angle avec la rue de Bouloc)

___

psytoulouse@gmail.com
(toute information concernant une psychothérapie, soutien psychologique ou coaching)

___

Vous permettre de résoudre votre mal-être, vos difficultés psychologiques, personnelles ou relationnelles : suivre une psychothérapie est importante. A mon cabinet toulousain, l’accompagnement est individualisé. J’adhère à un code déontologique qui s’articule autour de la notion de confidentialité, de non jugement, de neutralité bienveillante et de respect de l’individu dans son humanité. Cet engagement vous assure le professionnalisme de mon accompagnement ainsi que des compétences certifiées.

Tout type de problématique (ne relevant pas de la psychiatrie, ni remplaçant un traitement médical) peut être traité en psychothérapie :

  1. Acquérir des « ressources » qui font défaut : assurance, confiance en soi, sérénité, compréhension, acceptation etc…
  2. Se libérer des croyances limitantes : « Je suis nul(le).. », « Je ne réussirai jamais », « Qu’est-ce qu’ils vont penser de moi ? », « Je ne mérite pas… » etc… etc…
  3. Apprendre à définir des objectifs et à se motiver
  4. Avoir une image de soi positive : s’accepter tel que l’on est, ou changer et s’aimer
  5. Se libérer de sentiments et d’émotions désagréables : mal-être, colère, culpabilité, ressentiment, anxiété, etc…
  6. Se libérer de votre mal-être, de tendance dépressive : retrouver l’envie de vivre, l’énergie, la joie
  7. Se libérer d’un passé difficile : traumatismes, abus sexuels, violences physiques, phobies, etc…
  8. Apprendre à pardonner aux autres ou à soi-même : se réconcilier et faire preuve de compassion pour soi et les autres
  9. Améliorer sa qualité de communication : mieux communiquer avec ses proches (conjoint, enfants…), établir des relations constructives et gérer les conflits
  10. Gérer un deuil ou une séparation, un problème de couple (actuels ou passés), repérer et changer les comportements répétitifs
  11. Favoriser l’épanouissement et la guérison (en complémentarité à un traitement médical)
  12. Approfondir sa « quête intérieure » et sa « mission de vie » : développement de son potentiel pour réaliser sa « légende personnelle ».

Oui, votre vie privée et professionnelle peut grandement s’améliorer.

Votre travail & votre carrière :

  • Construisez-vous une carrière riche et brillante, tout en combinant à la perfection vie professionnelle et vie privée
  • Devenez un leader, capable de constituer et de motiver une équipe gagnante et orientée résultats
  • Gérez et améliorez vos finances, afin de devenir financièrement indépendant
  • Surmontez vos peurs et incertitudes, en transformant vos problèmes en opportunités
  • Gérez charge de travail et délais, en optimisant votre énergie.

   Votre santé & votre bien-être :

  • Réduisez le stress et toutes les émotions négatives qui vous enlève toute énergie
  • Découvrez les bénéfices d’un mode de vie et d’une nutrition sains
  • Apprenez à bien dormir et à vous éveiller chaque jour, plein de vitalité
  • Libérez-vous des mauvaises habitudes (tabac, alcool, nourriture excessive, etc… ).

Vos relations avec les autres :

  • Devenez persuasif et communiquez mieux, pour solutionner les problèmes et les incompréhensions
  • Construisez une relation saine et durable avec votre partenaire, et partagez passion, enthousiasme et joie
  • Apprenez à devenir une bonne mère/un bon père et à communiquer avec vos enfants.

Cette liste n’est pas limitative, tout problème a au moins une solution. Il suffit de vouloir changer et de savoir « comment » (je peux vous aider à trouver le « comment »).

Alors, qu’est-ce qui vous retient en arrière ?

Que voudriez-vous changer, là, tout de suite ?

Saviez-vous que la psychothérapie cognitivo-comportementale est aussi très efficace pour les addictions-dépendances (anorexie-boulimie, mais aussi alcool, tabac, sexe, jeux, etc) ?

La dépendance psychologique, que ce soit pour l’alcool, la nourriture, la drogue, le jeu, la dépendance affective, sexuelle… n’est pas un problème de volonté, c’est un déclencheur inconscient. Il met en œuvre les mêmes mécanismes : l’obsession du produit (ou d’une personne), le conflit intérieur (« bagarre » pour consommer, passer à l’acte ou non, etc.), la dévalorisation de soi-même, souffrance (pour soi et pour l’entourage), la dégradation des conditions de vie et de santé.

Vous avez envie d’en finir avec votre dépendance et de vous sentir libre. Voici le contenu de quelques séances  :

  • Mise en évidence des croyances en rapport avec l’addiction à la nourriture, voire affective
  • Mise en évidence des croyances favorisant la réussite thérapeutique
  • Mise en évidence des stratégies d’anorexie-boulimie
  • Définition d’un objectif : déterminer comment transformer une demande ambivalente en objectif positif selon des critères précis
  • La dissociation séquentielle : prendre en compte la nature très particulière de la personnalité « dissociée » d’une personne dépendante et utiliser les moyens adéquats pour lui permettre de trouver d’autres moyens que la nourriture pour résoudre ses difficultés personnelles
  • Compulsion : résoudre cette fameuse compulsion ou supprimer chez vous le besoin irrésistible de manger
  • Prendre en compte et résoudre la culpabilité et la honte
  • Identifier les émotions que vous ne savez pas gérer
  • Gérer ses besoins : découvrir les besoins réels derrière le besoin de boire, de fumer, de manger ou le refus de s’alimenter
  • Mettre en évidence les problématiques spécifiques, trouver les causes enfouies dans le passé
  • Créer un futur : vous apprendre à vous créer des projets d’avenir et à donner un sens à votre vie
  • Mise en place de repères aidants
  • La codépendance : sortir d’un schéma de codépendance, etc, etc…

Cancer, longues maladies chroniques : en complément des traitements médicaux que vous devez toujours suivre, saviez-vous qu’un soutien psychologique ou une psychothérapie peut vous aider à mieux supporter vos traitements, ses conséquences, améliorer votre qualité de vie ?

Pour 72 % des malades hospitalisés ou en ambulatoire, l’efficacité d’un traitement médical (chimiothérapie, radiothérapie, etc) avec un soutien psychologique ou une psychothérapie cognitivo-comportementale est prouvé par plusieurs grandes études internationales. (Références : David Servan-Schreiber, Thierry Janssen, Anne Ancelin Schützenberger en France; Simonton, Siegel, Cunningham aux USA)

Mon nouveau livre « Cancer, Psychothérapie et Guérison » sortira en octobre 2015. J’interviens régulièrement à la radio (Europe 1 etc…) comme spécialiste des addictions.

1er rdv informatif gratuit. On me demande souvent:

« Pourquoi est-ce que vous proposez un rendez-vous d’information personnalisé et sans engagement ? Les autres psys ne le font pas ! »

Et bien, c’est pour :

– exprimer vos problèmes avec une personne neutre et bienveillante
– connaître mon avis professionnel après vous avoir écouté
– sentir avec qui vous êtes bien et en confiance
– découvrir de nouvelles approches thérapeutiques reconnues pour leur efficacité (comme la PNL, l’hypnose éricksonienne, la sophrologie, l’Analyse Transactionnelle, l’Enneagramme).

Ensuite, les personnes qui désirent commencer une psychothérapie n’ont pas toutes la même disponibilité horaire, ni les mêmes ressources monétaires. Il est donc possible d’ajuster, ensemble, le rythme et le tarif des consultations aux possibilités de chacun. La valeur et l’efficacité reconnu de la psychothérapie humaniste, comportementale et cognitive peuvent ainsi être utilisées par tous. Si vous rencontrez des difficultés financières n’hésitez pas à m’en parler (ayant à cœur de donner la possibilité à tous ceux qui le souhaitent de bénéficier de mes services, nous tenterons de trouver un compromis, respectant au mieux les besoins de chacun).

(certaines mutuelles prévoient maintenant de prendre en charge tout ou une partie des frais relatifs aux thérapies non-conventionnées. Renseignez-vous)

Je consulte à Toulouse. Une séance est due si non-décommandée 24h avant. Pour toute demande d’information, vous pouvez m’envoyer un mail à « psytoulouse@gmail.com » (je vous répondrai rapidement) ou m’appeler (rép. si en consultation).

Voulez-vous faire plus pour votre guérison,

vous libérer de votre mal-être ?

Alors faites-vous aider par une psychothérapie ou un soutien psychologique. Vous aussi mettez toutes les chances de votre coté en m’appelant au 06 23 39 07 07. La prise de contact, pour un rendez-vous d’information, est gratuite et sans engagement.

Bien cordialement,

Frédéric Duval-Levesque

Psychopraticien et hypnothérapeute certifié

__

Mon cabinet toulousain est équipé pour pouvoir accueillir les personnes à mobilité réduite.

Votre commentaire sur un article du blog est le bienvenu et en fait sa richesse : laissez-moi un petit mot sur ce que vous pensez, vos réactions, vos ajouts, voire vos critiques… constructives😉 (en cliquant sur « …comments » juste en-dessous du titre de chaque article)

__

Mes formations certifiantes (diplômes visibles à mon cabinet)

IMG_0002 [640x480]

Psycothérapeute PNL professionnel

16 décembre 2008 : diplôme de « Maître-Praticien en PNL » (n° 006633)

à La Tempérance, BP 12, Combre, 63250 Chabreloche  (membre de la FFdP-Fédération Française de Psychothérapie, et de la Society of Neuro-Linguistic Programming de Richard Bandler), directeurs M.Mme Bernard & Elisabeth Frit (Mme Frit décédée le 18 /01/2012)

– 26 juin 1994 : diplôme de « Thérapeute professionnel en Programmation-Neuro-Linguistique »

à IDEOdynamic, 66 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris, directeurs M.Mme Fabien & Patricia Chabreuil (aujourd’hui Institut Français de l’Enneagramme, même directeurs)

– 1985 à 2005 : nombreuses autres formations complémentaires en PNL et en Hypnose Ericksonienne (Dojo, 2 square Vermenouze, 75005 Paris et Institut Français de PNL, 21 Rue Sébastien Mercier, 75015 Paris), en Enneagramme, EMDR, Gestalt et Sophrologie

FFdP-Fédération Française de PsychothérapieSociety of Neuro-Linguistic Programming.png– Supervision régulière de ma pratique professionnelle depuis 2005

– Adhérent à différents organismes professionnels de psychothérapie français et internationaux

.

– Installé professionnellement depuis le 16/10/1988 (attestation officielle visible à mon cabinet), à Paris puis Toulouse.

Une Réponse to “♦ Qui suis-je ? De quoi s’agit-il ? Contactez-moi !”

  1. RANGUIN Says:

    Bonjour,je porte en moi une blessure de rejet ( dès la naissance,causée par ma mère). » Actuellement, j’ai attiré à moi un homme qui par l’originalité de son approche a pu enfin avoir une relation avec moi. Depuis 2 ans il me fait comprendre son intérêt, même si nous ne vivons pas dans le même pays. Il a commencé sa cour en allant chez mes parents, qui vivent dans le même pays que lui, pour me signifier son intérêt. Pourtant cette relation qu’il veut, il ne l’entretien pas (aucune communication).En juin dernier quand il m’a renouvelé son intention de commencer quelque chose avec moi, au lieu de rentrer au pays je suis partie loin de lui et j ‘ai pris l’avion.Cette année, j’ai obtenu ma mutation pour la REUNION, dès que je le lui ai annoncé, c’est moi qui lui ai demandé de venir me voir. Nous avons passé 10 jours ensemble en mars 2016. Les premiers jours étaient horribles. Dès le premier soir, il me demande un engagement à la suite d’une relation sexuelle. Je déclare vivre le moment présent, il est en colère et me fait croire qu’il ne sera pas un objet sexuel.Les moments sont tendus, mais comme il est venu avec son fils, nous arrivons à composer.Je me sens rejetée car il ne veut plus de rapprochement physique, il n ‘y a que des critiques,des moqueries, presque du mépris.Plus il me repousse et plus je me sens mal. Dix jours avant son arrivée, j’avais déjà commencé à ne plus manger. En sa présence, c’est pire. Ce manque d’alimentation fait aussi l’objet de critiques, car lui il aime manger beaucoup et il est attentif à une femme qui pourrait bien faire à manger.
    C ‘est un homme qui ne parle jamais pas de lui, qui n ‘étreint pas, et qui ne me pose pas de questions sur mes propres intérêts, ni sur mes enfants, ni sur mon passé, ni sur mon travail. Lorsqu’il y à discussions, elles tournent autour de lui ou autour d’un sujet qu’il maîtrise, ou qu’il me demande de maîtriser….Un jour,j’ai fait le malheur de demander à son fils pourquoi il ne vivait pas avec son père devant lui et la journée était « foutue ». Au dîner, on sentait bien qu’il m’attaquait avec toutes sortes de soit disant boutades, mais je savais que c’était de la rancune non avouée.Je pourrai ajouter pleins d’anecdotes qui m’ont fait passer de la vision édulcorée de « flammes jumelles » à blessure de trahison pour lui, jusqu’à arriver à pervers narcissique. Chacun à pris sur soi et la fin du séjour s’est mieux déroulé (4 jours sur 5). Il me demande pour revenir et je suis surprise car pour moi s’en était fini.Revient-il pour moi ou pour le pays? Il a vraiment crié haut et fort qu’il est tombé amoureux du pays ,car je me suis bien démenée pour le lui faire visité, mais il est parti sans que je sache pas ce qu’il ressentait pour moi.A l’aéroport,aucune émotion de sa part, juste du silence.Depuis son départ, il ne communique toujours pas « normalement » et je ne sais toujours pas grand chose de sa vie. Impossible de le joindre facilement au téléphone.Mon erreur est d’avoir cru tomber amoureuse, malgré le tumulte émotionnel vécu, et de lui avoir montré ou signifier mon envie de le revoir malgré sa froideur, son manque d’empathie et quelques petit mensonges…Comme si je quémandais son amour.J’ai bien identifié la peur d’être rejetée. Il a vu une faille en cette femme qu’il qualifiait de trop indépendante, pas assez rassurante , trop glaciale,trop sexy, non prête pour la vie à deux…Loin de lui, je ne ressens plus cette boule au ventre, mes idées et paroles sont claires et j’arrive à me recentrer. Il est magnétiseur ( c’est le premier critère qui m’attirait chez lui), mais ce n’est pas sa profession et moi je suis médium mais ce n’est pas ma profession. Chacun dans son pays, j’ai commencé à me documenter et j’ai voulu croire au départ qu’il était ma flamme jumelle il y a deux semaines,qu’il avait une blessure de trahison la semaine dernière et qu’il était un pervers narcissique cette semaine.Je suis passé de la certitude au doute: Mon prince charmant devient un cauchemar. Comment un homme qui médite et place le divin dans toutes ses actions peut-il être aussi contradictoire dans son comportement?Alors je me pose la question: est-il réellement un PN ou est-ce moi qui sabote la relation à cause de mes peurs? Finalement les deux hypothèses sont très possibles. D’autre part, j’ai établi des similitudes concernant la relation de souffrance de 2006-2011 avec le père de mon 3ème enfant. Je trouve 15 points concordants. Je revis le même schéma 10 ans plus tard.Je me demandais si je pouvais continuer la relation, car j ‘ai compris mon fonctionnement,j ‘arrive à mieux m ‘observer et que j’ai l ‘intention de recommencer une thérapie.Mais en lisant votre acticle la réponse est sans appel: fuir cet homme.Je n ‘arrive pas encore à lui dire de ne pas revenir car évidemment j ‘ai envie de le revoir. Je joue avec le feu, mais je me sens protégée par le fait que de toute façon après notre deuxième séjour ensemble en juillet prochain, je devrais déménager à la REUNION , donc loin de lui.Puis-je au moins adopter cette solution (lâche je le conçois) mais qui me convient pour l ‘instant.

Poster un commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 305 autres abonnés