Le petit livre rouge « Médecines initiatiques : aux sources des psychothérapies » est un pèlerinage aux sources des psychothérapies.

L’auteur nous conduit à travers les mondes primitifs et mythiques qui ont engendré les sorciers-guérisseurs, les prêtres-médecins et les chamans.

Pierre Solié, partant des médecines initiatiques, établit pour chacune d’entre elles, au fil de leur lente évolution, une correspondance avec la médecine contemporaine de l’âme inaugurée il y a une centaine d’années par Sigmund Freud, puis Carl Gustav Jung.

medecine-initiatiqueEn s’inspirant de l’œuvre diverse et riche de Jung, l’auteur offre à cet enseignement millénaire un sens à ceux qui sont en recherche d’eux-mêmes et rejoint les interrogations sur la société posées au monde d’aujourd’hui.

Pierre Solié comprend les médecines initiatiques comme la source des psychothérapies donc, et, en aval, il perçoit essentiellement la psychanalyse jungienne.

Celle-ci annexe rétrospectivement les vieilles médecines initiatiques qu’elle ordonne en autant d' »archétypes », depuis l’homme vivant dans « la terreur de la souillure maladie », jusqu’à l’homme des sociétés industrielles.

L’auteur suit l’émergence des archétypes jungiens à travers le village totémique originel, les sociétés « archaïques » dans l’initiation shamanistiques ou les religions orientales de l’Antiquité et de la Grèce : il parcourt ces espaces-temps à grande allure.

Il effectue cette recension anthropologique des médecines théurgiques qui font appel à la relation des hommes aux Dieux pour obtenir la guérison. En déchiffrant ces rapports comme les éléments d’un système psychothérapique universel.

Pierre Solié (1923-2011), docteur en médecine, découvre progressivement que l’ « homme malade » ne se réduit pas à l’ « homme  machine » que l’on étudie dans les facultés. Dès lors il s’adresse à la psychologie des profondeurs de C. G. Jung et se consacre à cette pratique psychothérapeutique. Co-fondateur et ancien président de la Société française de Psychologie analytique, il a enseigné à l’Institut C. G. Jung de Paris, et a été membre, dès 1974, du Comité de rédaction des Cahiers jungiens de psychanalyse. Il est l’auteur de nombreux livres et publications.

 

Sources: « Médecines initiatiques : aux sources des psychothérapies », de Perre Solié, éditions Le Martin-Pêcheur, lemartinpecheur-domainejungien.net