Un professeur de médecine, Roland Bugat, qui choisit de recevoir ses insignes de chevalier de la légion d’honneur à la chambre de commerce ;

qui demande à un ancien directeur de l’Inserm, le professeur Christian Brechot, aujourd’hui vice-président de Merieux Alliance de procéder à cette remise devant un parterre de sommités médicales et de responsables d’entreprises…

La cérémonie d’hier soir, outre son caractère amical, a cumulé les symboles.

Ceux sur lesquels le récipiendaire avait voulu insister : l’union des forces de la science, de la recherche et de celles de l’économie, au service d’une région et de son développement.

Il faut voir là la marque des multiples engagements de Roland Bugat : médecin cancérologue, président du pôle de compétitivité Cancer bio santé, animateur de l’Institut national du cancer, responsable aux côtés du professeur Jean Escat de la Ligue contre le cancer, tout comme, et, nous en sommes honorés, fortement impliqué dans le comité d’excellence de la Fondation de La Dépêche.

C’est donc un parcours scientifique mais aussi profondément humaniste que la plus haute distinction nationale est venue souligner.

Un parcours large et complet que Roland Bugat rassemble lui-même dans la feuille de route qu’il vient de donner au pôle Cancer bio santé :

« outre qu’elle se propose de venir en aide aux jeunes créateurs d’entreprises, d’établir des partenariats de recherche et développement entre équipes publiques et partenaires industriels, elle vise au mariage des nano technologies, des biotechnologies, des technologies de l’ information avec les sciences de la vie, un concept que je nomme « NanoBioInfo-to Life » et qui s’appuie sur l’ensemble des ressources offertes par les industries locales mais aussi sur la richesse de nos ressources universitaires».

 

 

.

Bénéficiez d’une information (entretien de 30 minutes gratuit et sans engagement) pour un soutien psychologique, une psychothérapie ou du coaching en cliquant ici