Le terme arthrite désigne plus d’une centaine d’affections, de natures et de causes différentes, qui se caractérisent par des douleurs aux articulations.

Les deux principales formes d’arthrite sont l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde.

1 – L’arthrose est la forme la plus fréquente d’arthrite. Il s’agit d’une arthrite dégénérative caractérisée par la destruction par usure du cartilage qui recouvre et protège les os de l’articulation et l’apparition de petites excroissances osseuses.

Elle touche surtout les articulations qui soutiennent une grande partie du poids corporel, comme celles des hanches, des genoux, des pieds et de la colonne vertébrale. L’arthrose a tendance à faire mal quand on marche, court, fait des efforts dans la journée.

2 – La goutte est la deuxième forme d’arthrite en fréquence. Elle est causée par un excès d’acide urique dans le corps qui entraîne le dépôt de cristaux dans les articulations. Elle touche le gros orteil le plus souvent, mais aussi la cheville, le genou, le pied, la main, le poignet ou le coude.

Elle peut être épisodique avec de longues périodes de rémission suivies de poussées de plusieurs jours ou semaines, ou devenir chronique. La goutte affecte jusqu’à 3 % des adultes (4 fois plus d’hommes que de femmes).

3 – La polyarthrite rhumatoïde (poly pour plusieurs articulations) est une maladie inflammatoire chronique considérée comme d’origine auto-immune. Les articulations des mains, des poignets et des pieds sont souvent les premières touchées. La polyarthrite rhumatoïde est de 2 à 3 fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

Sources: psychomedia.qc.ca, dictionnaires médicaux

.

Bénéficiez d’une information (entretien de 30 minutes gratuit et sans engagement) pour un soutien psychologique, une psychothérapie ou du coaching en cliquant ici