Métrosexuel, übersexuel ou novocasual : autant de néologismes qui relèvent d’une forme de melting-pot linguistique.

Ils ont pour point commun, de décrire l’homme de ce début de XXIème siècle : soucieux de son apparence ou de l’image qu’il renvoie.

Explications :

Le métrosexuel. C’est – vous ne l’aurez peut-être pas deviné… – une contraction de « métropolitain » et de « sexuel ». Il nous renvoie un homme 100% narcissique. Accordant une grande importance au regard des autres, le métrosexuel aime prendre soin de sa peau, de son apparence. Il aime les vêtements et les voitures de marque et fait (très) attention à son corps. Illustration emblématique même s’il vient d’être victime de son talon d’Achille: le footballeur David Beckham.

L’übersexuel. En allemand, « Über » signifie « au-dessus de ». L’übersexuel est un homme à l’apparence virile, sans être macho, mais qui s’entretient soigneusement. Barbe de trois jours, poils visibles sous la chemise… cet homme affiche une absolue confiance en lui, tout en préservant un abord sympathique. Les qualités cardinales dont il se réclame sont une virilité à toute épreuve et de la classe… Le nouvel idéal masculin caractérisé par une confiance absolue en soi sans être odieux ou vain, une virilité à toute épreuve, de la classe et un attachement à la qualité de la vie. Cet homme se tourne un peu moins vers lui-même et un peu plus vers les autres. On les oppose souvent aux métrosexuels. Vous avez dit George Clooney ou Antonio Banderas ? Gagné. Ce sont de parfaits übersexuels. Who else ?

Le novocasual s’assume en tant qu’homme « tout simple », débarrassé des dictats du machisme ou du féminisme. Il est à la fois le parfait papa mais aussi l’ami sur lequel on peut compter pour aller boire une bière. Il combine virilité et sensibilité, culture et sport… Patrick Dempsey, le fameux Dr Mamour de la série Grey’s Anatomy en est le digne représentant.

.

Bénéficiez d’une information (entretien de 30 minutes gratuit et sans engagement) pour un soutien psychologique, une psychothérapie ou du coaching en cliquant ici