Les conséquences de cette course autodestructrice deviennent bien visibles.

Aux douleurs physiques (entorses, fractures, etc), se plaquent les conséquences psychologiques : dépression, anxiété.

Un effet boule de neige auquel se greffent souvent les dangers « addictologiques » : recours aux produits dopants pour développer sa musculature ou améliorer ses performances.

Drogues pour retrouver des sensations fortes.

 

.

Bénéficiez d’une information (entretien de 30 minutes gratuit et sans engagement) pour un soutien psychologique, une psychothérapie ou du coaching en cliquant ici