Un employé d’Altran, groupe spécialisé dans le conseil en innovation et ingénierie avancée, s’est jeté mardi matin du dernière étage du siège bruxellois de la société, situé avenue de Tervueren, à Woluwe-Saint-Pierre, rapporte La Dernière Heure.

De source syndicale, son suicide pourrait être lié à ses conditions de travail.

Âgé de 41 ans, l’homme était dans une situation délicate depuis deux mois, attendant un nouveau contrat de consultance, une situation « très dure à vivre », selon Martin Willems, permanent CSC.

« En plus, la direction finit toujours par faire pression, car vous coûtez à la société sans rien lui rapporter », poursuit-il.

Pour la Setca, la direction « doit reconnaître le geste de son employé comme un signal d’alarme sur la pression vécue au sein de la société », même si, comme le précise Geert Haverbeke, l’entreprise « n’est pas seule en cause » dans ce geste.

Le syndicaliste indique par ailleurs avoir été prévenu de quatre suicides sur les lieux de travail à Bruxelles, ces deux dernières années.

 

Source: 7sur7.be