Modestement intitulé “Alex Ferguson, mon autobiographie“, l’ouvrage s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires au royaume de Sa Majesté !

La raison de ce succès est simple : le patron des Red Devils ne prend pas de pincettes et n’hésite pas à dire ce qu’il pense des joueurs qu’il a dirigé.

Mon autobiographie, d'Alex FergusonMême David Beckham y a droit :

“Il est tombé amoureux de Victoria et cela a tout changé. Il n’a pas saisi sa chance de devenir un joueur au sommet du sommet. (…) C’est le seul joueur que j’ai entraîné qui a choisi d’être célèbre, qui en a fait sa mission en dehors du terrain. J’avais envie de lui dire : ‘Mais qu’est-ce que tu es en train de faire, fils ?’ A la seconde où un joueur se pense plus grand que le manager du club, il doit partir. Et David pensait qu’il était plus important qu’Alex Ferguson.”

Mais c’est dans les pages où il parle de son métier que le livre devient plus intéressant, notamment lorsqu’il évoque sa manière de s’adresser aux joueurs et les ressorts psychologiques qu’il utilisait.

Ainsi, explique-t-il, lorsqu’il s’adressait durement à un joueur – ce qui lui arrivait souvent conformément à sa réputation – il adossait toujours ses critiques à un élément positif. “Devant un joueur qui avait été moins bon qu’attendu je pouvais dire : ton match, c’est de la merde. Mais je poursuivais en ajoutant : pour un joueur de ton calibre. Critiquer oui, mais il faut contrebalancer avec des encouragements.”

Il conseille de ne jamais chercher la confrontation avec un joueur parce que dit-il “elle finira de toute façon par arriver.”

Sir Alex Ferguson, le plus grand entraîneur de l’histoire du football britannique, a pris sa retraite de manager de Manchester United après 27 ans à ce poste. En remportant le titre de champion d’Angleterre pour la treizième fois, il est parti en pleine gloire.

Sous son règne, Manchester United a connu de grands changements. Mais deux choses sont restées constantes : son charisme et sa réussite, son équipe remportant une deuxième Ligue des champions en 2008. Sir Alex Ferguson a créé les conditions de ce succès en donnant une âme aux « Red Devils » et en leur permettant de se maintenir au plus haut niveau. Tout le monde admire sa longévité et ses résultats.

Sir Alex Ferguson a contribué à transformer Manchester United, club de football conventionnel, en ce qu’il est aujourd’hui, une entreprise commerciale majeure. C’est un visionnaire qui a toujours su s’adapter, construire de grandes équipes sur le terrain et en dehors. Un manager exceptionnel qui a dirigé des stars comme David Beckham, Cristiano Ronaldo, Eric Cantona…

Dans ce livre, Sir Alex Ferguson relate les moments forts de sa carrière. Il livre également de nombreuses confidences sur sa vie tumultueuse dans les couloirs du club le plus titré d’Angleterre.

Je le recommande à tous les fans de foot !

BEST SELLER MEILLEURE VENTE UK 2013 : 1 MILLION D’EXEMPLAIRES

Qui est cet entraineur ?

Alex Ferguson, surnommé « Sir Alex » ou « Fergie », a été élevé dans le quartier difficile de Glovan, à Glasgow, où son père était ouvrier de chantier naval. Avant de devenir le célèbre manager de Manchester United, il a joué comme attaquant dans le championnat d’Ecosse puis a entraîné plusieurs clubs écossais.

 

Source : « Mon autobiographie« , d’Alex Ferguson, édition Talent Sport