L‘essentiel consiste en une guerre de l’homme contre lui-même : il faut qu’il se pousse à faire plus de choses.

Mais aussi dans une guerre de la femme contre elle-même : si elle veut vraiment avancer dans le sens du partage, elle va devoir accepter que les choses puissent être faites autrement.

Ou alors elle fait les choses à sa manière, et accepte par conséquent une certaine inégalité.

L’important, c’est qu’elle soit en accord avec elle-même.

 

Source : Jean-Claude Kaufmann, son livre « La trame conjugale, analyse du couple par son linge ». Pour lire ma chronique s’y rapportant, cliquez ici.