Vous ne passez pas une journée sans téléphoner à ceux que vous aimez ?

Vous avez constamment peur de perdre vos amis ou votre amoureux ?

Vous n’osez jamais exprimez vos besoins ou votre désaccord, de peur de déplaire ?

Vous vous adaptez, tout le temps, aux autres et vous répondez toujours à leurs attentes ?

Si vous vous trouvez dans ce cas, vous êtes certainement dépendant affectif.

Lorsque nous aimons, nous prenons toujours un risque : celui de souffrir, d’être déçu, de nous tromper, de perdre l’autre. L’amour fait mal, certes, mais souffrir constamment d’aimer est le symptôme d’une dépendance.

On parle habituellement de « dépendance affective » lorsqu’une personne dont les besoins affectifs sont urgents et intenses, répète constamment un scénario non satisfaisant qui la conduit à une impasse.

Trois questions à vous poser, pour aller plus loin :

  1. Quels sont les moyens que vous prenez pour répondre à votre besoin d’être aimé ?
  2. De quelle façon faites-vous voir ce besoin aux autres ?
  3. Quels sont les résultats que vous obtenez habituellement ?

 

.

Bénéficiez d’une information (entretien de 30 minutes gratuit et sans engagement) pour un soutien psychologique, une psychothérapie ou du coaching en cliquant ici