humour


bonne-annee

Mes Chers Lecteurs et Clients, je voulais vous envoyer mes vœux spontanés…

Mais après consultation de mon avocat, je me suis rendu compte de l’imprudence de ma formulation.

Vous souhaiter une bonne année, une bonne santé et la prospérité, me soumet en effet au risque de poursuites de votre part.

Voici donc la version rectifiée de mes vœux (qui remplace le projet initial) et qui est en conformité avec le principe de précaution inscrit dans notre Constitution.

voeuxNouvelle formulation :

« Je vous prie d’accepter, sans aucune obligation implicite ou explicite de votre part, mes vœux à l’occasion du solstice d’hiver et du premier de l’an, en adéquation avec la tradition, la religion ou les valeurs existentielles de votre choix, dans le respect de la tradition, de la religion ou des valeurs existentielles des autres, ou dans le respect de leur refus, en la circonstance, de traditions, religions ou valeurs existentielles, ou de leur droit de manifester leur indifférence aux fêtes populaires  programmées.

Ces vœux concernent plus particulièrement :

  • la santé, ceci ne supposant de ma part aucune connaissance particulière de votre dossier médical, ni d’une quelconque volonté de m’immiscer dans le dialogue confidentiel établi avec votre médecin traitant ou votre assureur avec lequel vous auriez passé une convention obsèques
  • la prospérité, étant entendu que j’ignore tout de la somme figurant sur votre déclaration de revenus, de votre taux d’imposition et du montant des taxes et cotisations auxquelles vous êtes assujettis
  • le bonheur, sachant que l’appréciation de cette valeur est laissée à votre libre arbitre et qu’il n’est pas dans mon intention de vous recommander tel ou tel type de bonheur.

Nota Bene : Le concept d’année nouvelle est ici basé, pour des raisons de commodité, sur le calendrier grégorien, qui est celui le plus couramment utilisé dans la vie quotidienne de la région à partir de laquelle ces vœux vous sont adressés. Son emploi n’implique aucun désir de prosélytisme. La légitimité des autres chronologies utilisées par d’autres cultures n’est absolument pas mise en cause.

Notamment :

  • le fait de ne pas dater ces vœux du yawm 20 Rabi`al-Awwalde l’an 1437 de l’Hégire (fuite du Prophète à Médine) ne constitue ni une manifestation d’islamophobie, ni une prise de position dans le conflit israélo-palestinien
  • le fait de ne pas dater ces vœux du 20 Tevet   5776 , ne constitue ni un refus du droit d’Israël à vivre dans des frontières sûres et reconnues, ni le délit de contestation de crime contre l’humanité
  • le fait de ne pas dater ces vœux du 22è jour du 11ème mois (Daxue, Grande Neige) 78ème cycle, de l’année chinoise Yi-Wei (32)année de la Chèvre, n’implique aucune prise de position dans l’affaire dite « des frégates de Taïwan »
  • le fait de ne pas dater ces vœux du primidi 11 nivose jour du Granit 224 de la République Française, une et indivisible, ne saurait être assimilé à une contestation de la forme républicaine des institutions.

Enfin, l’emploi de la langue française ne sous-entend aucun jugement de valeur. Son choix tient au fait qu’elle est la seule couramment pratiquée par l’expéditeur. Tout autre idiome a droit au respect tout comme ses locuteurs.

Clause de non responsabilité légale : En acceptant ces vœux, vous renoncez à toute contestation postérieure. Ces vœux ne sont pas susceptibles de rectification ou de retrait. Ils sont librement transférables à quiconque, sans indemnités ni royalties. Leur reproduction est autorisée. Ils n’ont fait l’objet d’aucun dépôt légal. Ils sont valables pour une durée d’une année, à la condition d’être employés selon les règles habituelles et à l’usage personnel du destinataire.

A l’issue de cette période, leur renouvellement n’a aucun caractère obligatoire et reste soumis à la libre décision de l’expéditeur.

Ils sont adressés sans limitation préalable liée aux notions d’âge, de genre, d’aptitude physique ou mentale, de race, d’ethnie, d’origine, de communauté revendiquée, de pratiques sexuelles, de régime alimentaire, de convictions politiques, religieuses ou philosophiques, d’appartenance syndicale, susceptibles de caractériser les destinataires.

Leurs résultats ne sont, en aucun cas, garantis et l’absence, totale comme partielle, de réalisation n’ouvre aucun droit à compensation.

En cas de difficultés liées à l’interprétation des présentes, la juridiction compétente est le Tribunal habituel du domicile de l’expéditeur. »

 

Source: pnl-info.typepad.com

Les informaticiens portent des lunettes et des pulls jacquard, les secrétaires sont bien organisées mais trop bavardes, les RH sont empathiques mais utopistes, les consultants sont performants mais condescendants, les dirigeants ne lèvent pas le nez de leurs chiffres…

Que de stéréotypes partagés mais nuisibles à la bonne entente de tous !

Le nouveau livre de Patrick Scharnitzky est important et utile, car il éclaire la cause principale de nombreuses discriminations, et donne les moyens de les éliminer.

Comment fonctionnent-ils ?

Pourquoi sont-ils si répandus ?

A quoi peuvent-ils bien servir ?

Loin de prétendre les éradiquer, cet ouvrage dresse un panorama des stéréotypes de la machine à café au bureau du PDG. Il nous explique pourquoi ils sont « utiles » et socialement ancrés dans les normes de l’entreprise.

En fondant son propos sur des recherches en psychologie sociale et en l’illustrant de nombreux cas concrets, l’auteur donne des clés pour comprendre les stéréotypes et les apprivoiser pour le bien-être de chacun et la performance de tous.

Ecrit dans un style vif, très accessible et non dénué d’humour, ce livre va bien au-delà de son sujet premier.

Ce livre se veut accessible. Chaque question est traitée de façon quasi indépendante des autres et peut se lire de façon isolée.

Les stéréotypes en entrepriseLes exemples sont inspirés de faits réels et certaines personnes risquent de se reconnaître mais toutes les fonctions et les composantes de l’entreprise vont trinquer car si nous sommes toutes et tous potentiellement victimes de stéréotypes, nous sommes également toutes et tous façonnés par ces mêmes stéréotypes…

Sommaire:

  • Les stéréotypes en entreprise, de quoi s’agit-il ?
    • Un stéréotype c’est quoi ?
    • D’où viennent les stéréotypes ?
    • Comment fonctionnent les stéréotypes ?
    • Les stéréotypes sont-ils vrais ?
  • L’impact des stéréotypes sur les relations professionnelles
    • Qui est concerné par les stéréotypes en entreprise ?
    • A quoi les stéréotypes peuvent-ils bien servir ?
    • Dans quelle mesure les stéréotypes nuisent-ils à la performance ?
    • Les stéréotypes ont-ils le pouvoir de changer la réalité ?
  • Comment apprivoiser les stéréotypes dans l’entreprise ?
    • Deux échelles de temps
    • Agir sur l’organisation
    • Agir sur le management
    • Agir sur les personnes

On perçoit bien les connaissances précises de l’Universitaire (des théories et expériences en psychologie sociale sont abordées, avec beaucoup de pédagogie et jamais de façon abstraite) mais aussi et surtout des aspects très opérationnels et pratiques, tirés de la grande expérience de l’auteur, sur le terrain en tant que consultant.

Un livre avec lequel on apprend mais qui se dévore avec plaisir tant il est bien écrit.

Biographie de l’auteur:

Patrick Scharnitzky est docteur en psychologie sociale et a été maître de conférences des universités pendant 13 ans. Il est aujourd’hui professeur affilié à ESCP Europe et consultant diversité dans le cabinet de conseil en ressources humaines «Valeurs et Développement». Conférencier et formateur, il accompagne également les entreprises sur leur politique diversité et mène des recherches appliquées. A ce titre, il pilote la partie quantitative du programme de recherche de l’IMS sur les stéréotypes avec quatre volets depuis 2010 : le handicap, le genre, les origines et les générations. Il a aussi écrit « Les pièges de la discrimination : tous acteurs, tous victimes » aux éditions de l’Archipel et a participé au collectif « Mixité au travail, quand les hommes s’engagent » aux éditions Eyrolles.

Source: « Les stéréotypes en entreprise – Les comprendre pour mieux les apprivoiser« , de Patrick Scharnitzky, éditions Eyrolles

Votre dressing ou votre placard à vêtements est un joyeux bordel ? Découvrez comment le ranger:

Règle n°1 : Imprégnez vos vêtements d’une énergie positive en les aérant de temps à autre, en leur faisant prendre la lumière et en les considérant avec joie. C’est toute votre attitude qui changera.

Règle n°2 : Décorez vos placards de vos objets préférés (photos, cartes postales, liste de citations positives !).

Règle n°3 : Rangez vos vêtements à la verticale au lieu de les empiler les uns sur les autres (vous n’aimeriez pas être le vêtement qui se trouve en bas de la pile… vous savez, celui qu’on ne remarque jamais et que l’on redécouvre un an après !). Ainsi, vous remarquerez en un coup d’œil tout ce que vous avez en votre possession. Et, soyons folles… vous pouvez même les classer par couleur !

Règle n°4 : N’enfermez pas vos habits dans des boites en plastique, c’est le meilleur moyen pour les oublier à jamais.

Règle n°5 : Débarrassez-vous maintenant du superflu. (Superflu : adjectif masculin singulier désignant cette jupe achetée il y a deux ans et qui porte toujours son étiquette avec prix de vente.)

Règle n°6 : Si vous ne savez pas de quoi vous débarrasser… demandez-vous quels bijoux, quels vestes, quelles chaussures vous font vraiment plaisir. Et ne conservez que ceux-ci !

Règle n°7 : Ne classez plus vos vêtements par saisons ni par type d’activités (soirées, bureau, sport, etc.) mais par catégories (robes, vestes, T-shirts, pantalons, etc.).

Règle n°8 : Ne gardez pas les boutons de rechange de vos habits ; ou alors cousez-les immédiatement sur la doublure de vos affaires. Soyons honnêtes… ils ne serviront jamais et vous avez déjà assez d’accessoires à ranger et à mettre en valeur.

Règle n°9 : Rangez vos sacs les uns dans les autres: gain de place assuré ! Et n’hésitez pas à recycler: les boîtes à chaussures vous seront utiles dans votre dressing pour ranger chaussettes et collants. Facile et pas cher !

Règle n°10 : Pliez vos vêtements selon la méthode KonMari. Pas de plis, et en prime un bel univers coloré et de l’espace en plus dans vos tiroirs.

Voici un exemple de ce que vous découvrirez dans ce nouveau livre. Vendu à plus de 2 millions d’exemplaires !

« Vivre dans une maison ordonnée

influe de manière positive sur tous les autres aspects de votre vie »

explique la Japonaise Marie Kondo

La Magie du rangementVous est-il déjà arrivé de vous évertuer à ranger votre maison ou votre bureau pour vous apercevoir très vite que le désordre régnait de nouveau ?

Si la réponse est «oui», laissez l’auteur vous révéler son secret en matière de rangement.

Ce livre résume sa méthode pour mettre de l’ordre dans votre intérieur d’une manière qui va vous changer la vie.

Impossible ?

C’est ce que les gens disent souvent… Laissez-là vous convaincre du contraire.

La méthode KonMari est simple, pertinente et efficace pour bannir à jamais le fouillis. Commencez par vous débarrasser des choses inutiles, puis organisez bien votre espace, une bonne fois pour toutes. Si vous adoptez cette stratégie, le désordre ne fera jamais son retour.

Bien que cette approche soit en contradiction avec la tradition populaire, tous ceux qui ont expérimenté la méthode KonMari sont parvenus à garder leur maison rangée et ont obtenu des résultats inattendus. Vivre dans une maison ordonnée influe de manière positive sur tous les autres aspects de votre vie, notamment professionnels et familiaux.

Cela vous semble toujours trop beau pour être vrai ?

Si votre conception du rangement consiste à décider un jour de vous débarrasser des objets inutiles ou de nettoyer petit à petit votre chambre, vous avez raison: l’influence sur votre vie sera quasiment nulle.

En revanche, si vous modifiez votre approche, le rangement peut avoir un impact incommensurable.

Mettre de l’ordre dans votre intérieur afin d’améliorer votre quotidien et changer littéralement votre vie : voilà de quoi il s’agit !

Vous êtes dubitatif ? Laissez-vous surprendre par cette nouvelle méthode de Marie Kondo, qui a déjà séduit plus de 2 millions de lecteurs dans le monde.

Pourquoi un tel intérêt pour le rangement ?

Parce que la vie commence seulement (véritablement) une fois que l’on a fait du tri.

Dans cet essai pratique déjà best-seller, l’auteur nous explique simplement, mais fermement, d’oublier nos bonnes vieilles habitudes: passer une journée par an à tout jeter ne sert à rien ! S’attaquer à chaque pièce l’une après l’autre non plus…

En procédant ainsi, dans quelques jours, vous nagerez de nouveau en plein désordre.

Le rangement doit être un moment privilégié. Et chaque objet qui nous entoure doit nous procurer de la joie. Vraiment. Si ce n’est pas le cas, alors il faut s’en débarrasser. Tout de suite.

Vous voulez en savoir plus ? Vous avez raison.

Entrez dans le monde magique du rangement, et attendez-vous à quelques surprises, car lorsqu’on y voit clair, notre regard sur la vie change…

Découvrez l’univers de Marie Kondo sur http://www.konmari.fr

Source: « La magie du rangement« , de Marie Kondo, Editions First

 

stress, psychotherapie, addiction sexuelle, dépendance, boulimie, F.Duval-Levesque psychopraticien et hypnothérapeute, TCC

 

 

.

Bénéficiez d’une information (entretien de 30 minutes gratuit et sans engagement) pour un soutien psychologique, une psychothérapie ou du coaching en cliquant ici

humour, psychotherapie, addiction sexuelle, dépendance, boulimie, F.Duval-Levesque psychopraticien et hypnothérapeute, TCC

 

.

Bénéficiez d’une information (entretien de 30 minutes gratuit et sans engagement) pour un soutien psychologique, une psychothérapie ou du coaching en cliquant ici

 

psychotherapie, addiction sexuelle, dépendance, boulimie, F.Duval-Levesque psychopraticien et hypnothérapeute, TCC 1

 

Page suivante »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 285 autres abonnés